Logo AGFA
separateur
Fondation HARDT POUR L’ÉTUDE DE L’ANTIQUITÉ CLASSIQUE

(créée en 1950)

www.fondationhardt.ch

separateur

La Fondation Hardt pour l’étude de l’Antiquité classique est un centre de recherches spécialisé dans le domaine des langues et de la littérature anciennes (grec et latin), de l’histoire ancienne et de la philosophie antique. Son domaine se compose d’une maison de maître, d’un bâtiment abritant la bibliothèque, d’une orangerie et d’une serre remontant au XIXe siècle, ainsi que d’un parc arborisé.


Créée par le baron d’origine allemande Kurd von Hardt, la Fondation accueille des chercheurs en sciences de l’Antiquité pour des séjours d’étude et de recherche de deux semaines à deux mois dans son domaine de Vandœuvres près de Genève. Ils y trouvent une bibliothèque spécialisée riche de plus de 40'000 volumes et des conditions de logement et de travail très favorables.


La Fondation organise chaque année des Entretiens sur l’Antiquité classique, consacrés à des thèmes divers, dont les actes sont ensuite publiés. Soixante-deux volumes sont parus à ce jour (2016), le 63e est en préparation. La collection propose une vue d’ensemble du savoir sur l’Antiquité classique, dans les domaines de la littérature, de la philosophie, de l’histoire, de la religion et de la société. Les volumes peuvent être commandés auprès de la Librairie Droz, 11 Rue Massot, Genève.


Enfin, la Fondation met ses infrastructures à disposition pour des séminaires, colloques, conférences, concerts ou autres manifestations, publiques ou privées, sur demande. Ses locaux sont équipés des moyens de communication nécessaires (beamer, WEB). Elle collabore étroitement avec l’Université de Genève.


La Fondation Hardt a publié en 2016 un beau volume qui permet de découvrir son passé et ses activités. On y trouvera l’histoire de la Fondation, une biographie de son créateur, le baron Kurd von Hardt, une description de sa collection d’œuvres d’art, enfin un historique du domaine de Chougny, sis aujourd’hui au Chemin Vert 2, dont les traces remontent au début du XVIIe siècle.

separateur